Peut-on soutenir les places d’apprentissage ?

Le COVID-19 a une répercussion négative sur les places d’apprentissage, et sur les recherches de places par les élèves qui finissent leur scolarité obligatoire. C’est un risque, pour les jeunes concerné.e.s., de se trouver durablement sans solution de formation. Le 25.05.2020, le Conseil d’Etat a indiqué un soutien aux entreprises engageant des apprenti.e.s, mais il est à craindre que cela ne suffise pas à combler la diminution d’entreprises formatrices. 

Le Conseil d’Etat a-t-il pris des engagements pour augmenter les places dans les écoles de formation professionnelle à plein temps, ainsi que dans l’administration cantonale, permettant de compenser la perte à craindre de places d’apprentissage?