Ouvriers la valse des temporaires – Revue de presse POP

« Grillo a 50 ans. Il y a quelques semaines, son patron lʹa licencié: « A ton âge, tu coûtes trop che ! ». Il travaille aujourdʹhui comme temporaire et gagne mille francs de moins par mois. Le nombre de travailleurs temporaires, des plus jeunes aux plus âgés, explose sur les chantiers. Leurs conditions de travail sont pointées du doigt par les syndicats. Faut-il imposer une limite? »

Ce reportage poignant montre la constante dégradation des conditions de travaille des travailleurs du gros oeuvre en Suisse. Ils bâtissent nos routes, ponts, tunnels, maisons, immeubles pour un salaire de survie et pourtant au vue du renouvellement de leur convention nationale de travail, le patronat des grands groupes de la construction et les investisseurs de l’immobilier ont décidé de même leur voler leur dignité !

Source : RTS – Vacarme, 03.09.2018

Reportage:Véronique Marti
Réalisation: Mathieu Ramsauer
Production: Laurence Difélix