EDUCATION – Programme POP-PST

Les institutions de formation sont le reflet de la société. On a tendance à enseigner ce qui sert à l’économie. Cela contraste avec une éducation émancipatrice qui nous permettrait de surmonter l’exploitation et la domination de classe.
Concrètement, nous revendiquons :

  • un soutien financier accru de l’État pour les institutions publiques de formation ;
  • lune aide ciblée pour les enfants et les familles des travailleuses et travailleurs et des migrant-e-s ;
  • l’interdiction de l’influence de l’économie privée sur le contenu de la recherche et de l’enseignement ;
  • une formation gratuite pour toutes et tous de l’école enfantine à la fin des études supérieures ;
  • un minimum de deux jours d’école par semaine pour les apprenti-e-s ;
  • l’introduction d’une formation politique à tous les niveaux de l’enseignement ;
  • l’éducation sexuelle dès les classes primaires ;
  • garantir l’octroi facilité d’une bourse d’étude pour les étudiant-e-s et les apprenti-e-s ;
  • une augmentation du nombre de places d’apprentissage ;
  • plus de droits pour les apprenti-e-s et une meilleure protection de ceux- et celles-ci ;
  • une augmentation du corps enseignant pour les écoles primaires et secondaires ;
  • une prévention active dans les écoles contre l’alcool, la drogue et le tabac ;
  • une école laïque.

et nous ne renoncerons pas…
avant que, dans la société socialiste, la formation ne soit plus au service des intérêts économiques, mais serve à la formation de la personnalité et de la société.