Lors de la votation du budget en 2015, le groupe le POP et SolidaritéS furent les seuls partis à défendre un amendement pour augmenter le nombre de places en crèches. Donc bien entendu que nous soutenons la pétition du SSP demandant plus de places de crèches pour les employés de l’Etat-de-Vaud, le plus grand employeur du canton.

Feuille de signature

 Article de Didier Divorne , député au Grand Conseil vaudois

Places pour l’accueil de jour des enfants: le Grand Conseil vaudois ne veut pas mettre le turbo

Si tu es à la recherche d’une place pour ton enfant dans une structure d’accueil de jour, il te faudra encore et toujours patienter. Ci-dessous mon intervention de ce matin pour augmenter la subvention à la Fondation de l’Accueil de Jour des Enfants (FAJE) dans le cadre du débat sur le budget 2015 de l’Etat de Vaud. Et à la fin de mon texte le résultat du vote…

**************

Je me suis replongé le week-end passé, lors de la préparation finale de ce budget, dans la loi sur l’accueil de jour des enfants, la « LAJE ». Votée par ce parlement en été 2006, entrée en vigueur de façon échelonnée entre septembre 2006 et le premier janvier 2007, elle prévoit en son article 1, lettre b « de tendre, sur tout le territoire du canton, à une offre suffisante en places d’accueil, accessibles financièrement ».

Comme vous le savez, je suis également militant popiste et conseiller communal dans la Ville de Renens. Je sais donc, en tant que conseiller communal, à quel point la mise à disposition de ces places d’accueil peut être parfois quelque chose de compliqué et de coûteux. En tant que militant, j’ai également des conversations avec des parents qui s’inquiètent de ne pas trouver de place pour leur enfant.

Le rapport de l’IDEAP du 29 août 2013 mentionnait qu’il y avait un manque de 8’000 places. Je suis certain que des efforts ont été fait depuis tant par le canton que par les communes et que le nombre de places manquantes est maintenant inférieur à ces 8’000. Par contre, je suis également certain qu’il y a toujours une grosse pénurie qu’il s’agit de combler rapidement.

Pour revenir au budget, je remercie le Conseil d’Etat de nous proposer une augmentation de 3.5 mio CHF entre 2014 et 2015. Cependant, on ne peut s’empêcher de constater que l’augmentation de ce poste 3636 avait été de 8 millions et demi entre les comptes 2013 et le budget 2014. 8 millions et demi…

L’amendement proposé est donc modeste puisqu’il propose d’augmenter ce budget de 2.5 mio CHF pour arriver à une différence entre 2014 et 2015 de 6 millions et pas 8 et demi comme constaté entre 2013 et 2014. En cas d’acceptation, il s’agira de modifier le projet de décret fixant la contribution ordinaire de l’Etat au budget annuel de la Fondation pour l’accueil de jour des enfants pour la période scolaire 2015/2016 et ce mardi prochain lors du second débat.

Pour revenir à l’amendement proposé… notre objectif, mais là je ne parle pas d’un objectif du groupe « La Gauche – POP et solidaritéS », mais un objectif que nous toutes et tous, députées et députés ici présents ce matin, devrait être de donner un signe politique important envers notre population. Envers notre population qui est certes satisfaite de la loi de 2006, mais qui aimerait qu’elle soit concrétisée avant que leurs enfants n’y aient plus droit. Le temps passe vite, les enfants grandissent, les parents s’impatientent.

Pour conclure, il faut se mettre à la place des habitantes et des habitants de notre canton qui auront bien de la peine à comprendre qu’on puisse d’un côté refinancer en quatre ans la caisse de pension de l’Etat à hauteur de 1 virgule 44 milliards de francs (donc mille quatre cent quarante millions de francs) alors qu’on aurait pu le faire tranquillement sur 40 ans et qu’on ne mette pas en place d’un autre côté une politique financière digne de la mise à disposition de ces places d’accueil tant attendues par les parents qui n’ont parfois pas le choix, au vu par exemple des salaires parfois misérables accordés par certaines entreprises, d’être les deux à devoir bosser pour pouvoir arriver à la fin du mois.

D’avance merci de bien vouloir soutenir massivement cet amendement.

Résultat du vote: les députés de la Gauche (POP & solidaritéS) ont voté en faveur de l’augmentation proposée, la grande majorité a refusé, et quelques uns se sont abstenus. Mais, ça, on aura l’occasion d’en reparler

Leave a Reply

Your email address will not be published.