Recommandations de vote pour le 22.09.2013

a) Initiative populaire du 5 janvier 2012 « Oui à l’abrogation du service militaire obligatoire »

Nous avons eu un long débat à ce sujet. Sont ressortis certains arguments comme la crainte de voir une armée composée uniquement de personnes volontaires mais également le coût pharaonique de 4 milliards que coûtent les assurances perte de gains et la sensibilité de certains camarades qui souhaitent une abrogation définitive de l’armée. Le seul point qui semble faire consensus serait le remplacement du service militaire par un service civil généralisé pour hommes et femmes. N’ayant pas pu obtenir une nette tendance à ce sujet, nous n’émettons pas de recommandation de vote sur cet objet, laissant le libre choix à chacun.

 

b) Loi fédérale du 28 septembre 2012 sur la lutte contre les maladies transmissibles de l’homme (Loi sur les épidémies, LEp)

La vaccination relevant d’un choix personnel nous n’émettons pas de recommandation de vote à ce sujet et laissons le libre choix à chacun

 

c) Modification du 14 décembre 2012 de la loi fédérale sur le travail dans l’industrie, l’artisanat et le commerce (Loi sur le travail, LTr)

Le POP & Gauche en mouvement s’est toujours battus contre la prolongation de l’ouverture des magasins, comme le peuple d’ailleurs qui les ont refusé chaque fois qu’elles sont été soumises à votation. C’est une mesure hostile aux familles et mauvaise pour la santé car qui dit davantage de travail de nuit et du dimanche dit encore moins de temps pour la

famille, les amis et les loisirs. Le dimanche, jour dévolu au repos, après le stress de la

semaine, et aux activités sociales, doit être préservé. Des études médicales prouvent en

outre que le travail de nuit est nocif pour la santé. Nous trouvons également ces mesures injustes pour le personnel de vente, secteur qui sera le plus touché.

Deux tiers des personnes qui travaillent dans la vente sont des femmes. Aujourd’hui déjà, elles ont toutes les peines du monde à concilier vie professionnelle et vie familiale. Demain, on leur demandera d’être disponibles 24 heures sur 24. Cela signifiera pour elles: encore plus de stress et des conditions de travail encore moins bonnes. Avec des salaires la plupart du temps nettement inférieurs à 4000 francs et bien sûre aucune contrepartie n’est prévue pour un travail de nuit ou du dimanche. Le POP & Gauche en mouvement appelle donc une nouvelle fois à refuser la modification de la loi sur le travail.