Le POP & Gauche en mouvement très satisfait du résultat des communales

Lausanne, le 16 mars 2011

Le POP & Gauche en mouvement est très satisfait du résultat des dernières élections communales. A Lausanne, notre candidat, Marc Vuilleumier, est incontestablement le grand vainqueur du scrutin. Celui que l’ensemble des commentateurs n’a cessé de présenter comme le « maillon faible de la Municipalité » a été brillamment réélu, dès le premier tour. A la tête d’un dicastère particulièrement sensible et exposé, ayant dû faire face à des attaques provenant de sa droite comme de sa gauche, il a prouvé que son travail de fond, au contact de la population, était reconnu par les Lausannois. Le résultat de la liste « La Gauche » au Conseil communal est également extrêmement encourageant. En gagnant un siège, la gauche combative obtient une reconnaissance par la population de son travail décisif pendant la dernière législature, notamment sur les questions de mobilité, de logement ou en faveur du service public.

A Renens, le POP & Gauche en mouvement se renforce également, et devient le groupe le plus fort de l’assemblée. Outre la brillante réélection de nos deux Municipaux, notre parti  gagne trois sièges au législatif, passant de 20 à 23 conseiller-ères communaux. A Yverdon, la liste « solidarité et écologie », emmenée par l’ancienne députée et Municipale popiste Hélène Grand conserve ses six sièges. A Aigle, ce sont quatre popistes qui siègeront, tandis qu’à Prilly, la liste de notre parti obtient également quatre fauteuils. Des militant-e-s du POP & gauche en mouvement siègeront également dans les Conseils communaux de Baulmes, Chavannes-près-Renens, Ecublens, Morges, Montreux et Sainte-Croix.

Le POP & Gauche en mouvement regrette qu’à Nyon, notre liste n’ait pu obtenir le quorum. Il appelle la population, dans le cadre du deuxième tour des élections à la Muncipalité, à réitérer sa confiance à Claude Dupertuis.

Ces résultats encourageants confirment la solidité de POP & Gauche en mouvement, qui est désormais placé en bonne posture pour les batailles à venir. Dès aujourd’hui, notre parti mettra toute son énergie pour faire accepter l’initiative cantonale en faveur d’un salaire minimum, qu’il a fait aboutir avec ses partenaires.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.